Développement social local

BUDGET PARTICIPATIF

Le budget participatif a pour but d’associer les habitants (non-élus) à l’utilisation et l’orientation des finances publiques. Il permet en effet aux résidents de la commune, soit à titre individuel, soit au nom d’un collectif, de proposer puis de voter l’affectation d’une partie du budget d’investissement sur la base de projets citoyens. Il sera actualisé au premier trimestre 2022. 

Tous les détails en cliquant sur le lien suivant :

Règlement du budget participatif_2022 (2)

Le formulaire de participation en cliquant sur le lien suivant :

Fiche dépôt dossier – budget participatif_2022

Qu’est qu’un budget participatif ?

C’est un outil pour associer davantage les habitants d’une commune aux décisions publiques.

Chaque année la commune établit un budget communal avec l’aide des collaborateurs présents dans chacun de ses services. L’enjeu principal de ce budget est de présenter l’ensemble des recettes et dépenses prévues pour l’année. Lorsqu’il est conçu, le budget communal distingue ce qui relève de l’investissement d’une part, à savoir les opérations en capital qui ont pour effet d’augmenter la valeur du patrimoine de la commune (Exemples : l’aménagement du centre-bourg de la commune comme dépenses d’investissement ou bien la taxe d’aménagement comme recette d’investissement) et ce qui relève du fonctionnement d’autre part, à savoir les opérations de gestion courante (Exemples : les charges de personnels comme dépenses de fonctionnement ou bien les impôts et taxes locales comme recettes de fonctionnement).

Le budget participatif offre la possibilité aux habitants de la commune d’avoir en partie mainmise du budget d’investissement (22 000 € cette année).

Source :

https://limans.fr/comprendre-un-budget-communal-explications/

Pourquoi un budget participatif sur la commune du Château d’Oléron ?

Le budget participatif détermine un cadre à la commune pour initier un processus de démocratie participative. L’idée est d’associer davantage les habitants dans les actions qui peuvent être menées par leur commune. A long terme, le budget participatif vise à mettre en place un contexte favorable à une plus grande implication des habitants dans la vie locale.

Pour cela, la commune à travers son dispositif va mettre en place des moments de consultations (dans les écoles, collèges, lycées, rencontres sur le marché) de concertation (évaluation du dispositif avec les habitants) et de co-construction (accompagnement dans les projets) avec les habitants de la commune.

Pour la commune du Château d’Oléron, le budget participatif s’inscrit dans la continuité des actions de l’association Réseau Île car il permet de créer du lien social, tisser des liens de confiance entre les citoyens et les élus et d’associer les habitants à la prise de décision.

Objectifs du projet

  • Favoriser l’implication des jeunes et des actifs dans la vie locale (objectif fixé dans la Convention Territoriale Globale de la Communauté de Communes de l’île d’Oléron)
  • Renforcer le dialogue entre élus et habitants
  • Améliorer l’efficacité de l’action publique en permettant aux habitants de proposer des projets qui répondent à leurs besoins
  • Favoriser la participation citoyenne et la cohésion sociale
  • Rendre l’action publique plus visible en permettant une meilleure compréhension du fonctionnement de la ville par ses habitants
  • Rapprocher les habitants des instances de prise de décision
  • Renforcer le lien social au travers des mécanismes de concertation
  • Intégrer davantage de démocratie participative dans notre gouvernance locale

Comment mettre en place cette nouvelle volonté ?

            Dans le but de réaliser les objectifs fixés pour le projet.

Les habitants de la commune du Château d’Oléron sont donc invités à proposer des projets pour le budget participatif 2022 à l’aide des 22 000 € qui leur sont mis à disposition et/ou à voter parmi les projets qui seront proposés pour cette session.

Ils ont pour cela un règlement du budget participatif (disponible ci-dessous), qui définit les conditions à respecter pour proposer un projet ainsi que le fonctionnement du dispositif.

De même une fiche a été conçue pour faciliter le dépôt des projets à la commission DSL. (Disponible ci-dessous)

Il faudra la remplir et la transmettre par deux moyens disponibles, soit :

  • Par e-mail à l’adresse : mairie@lechateaudoleron.fr
  • En remplissant un formulaire type mis à disposition à l’accueil de la mairie

Vous avez jusqu’au 11 avril 2022 pour déposer vos projets, qui par la suite feront l’objet d’une validation pour déterminer leur éligibilité ainsi que leur faisabilité. Puis s’ils sont retenus, feront l’objet d’un vote soumis à la population du 31 mai jusqu’au 15 septembre 2022. Enfin, les projets sélectionnés par la population seront réalisés avec l’aide des membres de la commission DSL.

Accompagnement pour les projets

Cette année, un accompagnement est proposé pour les dépositaires de projet.

Vous pouvez appeler au 05.46.75.53.00 pour convenir d’un rendez-vous afin d’avoir un échange sur votre projet.

L’échange peut par exemple consister en une demande d’accompagnement sur la manière d’établir un budget, des questions relatives aux acteurs à contacter pour mettre à œuvre son projet, savoir si votre projet entre dans les critères, etc.

Exemples de projets lauréats de la session 2021 du budget participatif

A titre d’exemple l’année dernière 3 projets ont été retenus :

Projet n°1 : Le projet « Tous à vélo » proposé par Thibault Delaroche, un jeune collégien du Château d’Oléron, qui nous avez proposé l’installation de kit de réparation de vélo en libre-service dont l’objectif est de faciliter la vie des cyclistes en mettant à disposition une station de gonflage et des outils de réparation à disposition dans la commune.

Aujourd’hui, c’est 3 kit de réparations de vélo qui sont installés dans la commune : un à la porte d’Ors, un autre à la porte de Dolus puis un dernier sur le port du Château d’Oléron.

 

 

 

 

 

Projet n°2 : Le projet « Au bonheur des insectes » proposé par « l’association des jardiniers du Château d’Oléron ».

A l’aide du budget participatif 2021, l’association a pu planter des végétaux le long du grillage séparant le jardin de la route départementale à la Résinière. Tout cela dans la volonté de réduire la pollution liée à la circulation, d’attirer insectes et oiseaux, protéger les cultures et rendre le visuel de la limite grillagée plus agréable, tout en renforçant la cohésion entre les jardiniers de l’association.

Aujourd’hui les végétaux sont plantés avec des tiges contre le grillage afin de guider la croissance de ceux-ci. Plus qu’à attendre que ça grimpe !

 

Projet n°3 : Le projet « Remplacement d’un abri de jardin » proposé par « l’association des Jardiniers du Petit Gibou ».

Pour ce dernier projet, c’est dans l’objectif de favoriser l’entraide des jardiniers et voisins du quartier, d’instaurer un moment de convivialité ainsi que d’éviter la dégradation du matériel présent dans la cabane (tondeuse, outillage, groupe électrogène, etc.) que les adhérents ont décidés de remettre à neuf l’abri de jardin du quartier du Petit Gibou.

Aujourd’hui les travaux sont lancés. Ci-dessous une image des premières étapes du chantier !

PRÉSENTATION DU DSL

La municipalité du Château d’Oléron s’est engagée à mener une démarche appelée « Développement Social Local » (DSL) qui repose sur la participation des habitants pour qu’ils trouvent eux-mêmes des réponses aux projets et aux problèmes qui les concernent ». C’était une promesse de campagne : partir de l’expérience menée sur le quartier du Petit Gibou et l’étendre à un autre secteur géographique de la commune, voire à la commune toute entière.

Dans le but de lancer cette démarche, une Action Formation Recherche a été proposée à un groupe composé d’habitants, d’élus municipaux en charge du développement social et du développement durable, de professionnels de la municipalité et des collectivités territoriales (CAF, MSA, Conseil Départemental, Communauté de Communes). Le but de cette formation a été de permettre à ce groupe de réfléchir à la démarche à mettre en oeuvre, de l’impulser pour la soutenir et l’accompagner.

Aujourd’hui, à travers le Réseau Ile issu des Ateliers de l’Avenir, les adhérents travaillent sur différents sujets et déjà, bien des actions ont été menées.

10e anniversaire du repas de quartier de Gibou

Repas partagé au Petit-Gibou en 2019