Festival d'Arts Actuels sur le thème Le Trou

DU 13 AU 20 OCTOBRE 2020 – 9ème Festival d’Arts Actuels – Le Château d’Oléron

Site Internet du Festival d’Arts Actuels

La 9ème édition du Festival d’Arts actuels Ré avant propos Oléron est placée sous un thème insolite : LE TROU. Ce mot en lui-même a une sonorité étrange, comme un grondement abrupt, bref et disgracieux. Rappelons-nous, dans son installation « Etant donnés », Marcel Duchamp donne à voir, par le trou dans la palissade, le corps d’une femme, les cuisses écartées, abandonnée dans un buisson… Cependant, il suffit de le nommer autrement pour apprivoiser le mot ; puits, oubli, orifice, interstice, fente ou béance… Il prend alors des reflets chantants et multicolores. Dans les aventures d’Alice au pays des merveilles, Alice découvre le monde en traversant un terrier. Le trou y est synonyme d’inconnu, de curiosité, de découverte. En cette année de pandémie, le thème du trou prend une résonance inédite. Ce coup de théâtre, ce trou dans l’espace-temps nous a interpellés au plus profond de nous-mêmes, nous a rappelés à notre essence, notre interdépendance, notre finitude. La représentation du trou se rapporte avant tout à l’Homme et à son corps vivant perforé d’une infinité de trous actifs. C’est par eux que pénètrent les couleurs, les senteurs et les saveurs du monde et que se déversent les déchets, les résidus et les fluides vitaux. C’est par ceux de notre visage que le virus est entré en nous. Le trou est l’organe universel de la vie. Il en est notre porte d’entrée commune et est à l’origine de toutes nos perceptions et de tous nos affects qu’ils soient intenses, voluptueux, jouissifs, nauséabonds repoussants, traumatisants, irritants ou insensibles. C’est par lui que chacun se relie au monde. Par convention le trou est représenté au centre  ; c’est ainsi que notre imagination le perçoit. Mais il n’a pas de centre ; il ne se referme jamais totalement, modifie l’amplitude de sa béance et continue à palpiter. Au fil de cette 9ème édition, vous allez découvrir la pertinence de ce thème et la richesse des créations jaillies du TROU. Pour M’L’ART

Laisser un commentaire